Les responsables des programmes de bonne nutrition des élèves doivent préparer, entreposer et servir les aliments en adoptant des pratiques qui sont acceptables sur le plan de la santé publique et conformes au Food Premises Regulation de l’Ontario. Nous avons pour but de prévenir les maladies d’origine alimentaire par l’éducation des préposés à la manipulation des aliments et l’application des règlements pendant les inspections. Ces mesures sont très importantes pour les programmes de bonne nutrition des élèves étant donné que les enfants sont à risque élevé de maladie d’origine alimentaire.

La préparation et le service des aliments dans le cadre des programmes de bonne nutrition des élèves consistent, entre autres :

  • à servir des produits de boulangerie non dangereux;
  • à couper des fruits et des légumes;
  • à préparer des aliments dangereux (viande, lait et fromage, entre autres).

Ces aliments sont servis à l’occasion du déjeuner, du repas du matin, du dîner, du souper ou d’une collation.

Exigences visant les établissements de service d’aliments

Si à votre emplacement

  • On sert des produits de boulangerie non dangereux (p. ex. des muffins).
  • On sert des produits de type « chauffer et servir ».
  • On sert des boissons dans leur contenant original.
  • On utilise des articles jetables (ustensiles, gobelets et assiettes de plastique) pour servir les aliments.

Alors, il doit y avoir à votre emplacement

  • Un évier pour le lavage des mains muni d’eau courante chaude et froide ainsi qu’un distributeur de savon et un distributeur de serviettes de papier.

Si à votre emplacement

  • On prépare des aliments (fruits, légumes, etc.) à l’aide d’ustensiles (couteaux, planches à découper, etc.).
  • On utilise des articles jetables (ustensiles, gobelets et assiettes de plastique) pour servir les aliments.

Alors, il doit y avoir à votre emplacement

  • Un évier pour le lavage des mains muni d’eau courante chaude et froide ainsi qu’un distributeur de savon et un distributeur de serviettes de papier.
  • Un évier à deux bacs pour laver et désinfecter les ustensiles.
  • Un revêtement de plancher lisse et non absorbant dans les aires de préparation des aliments.
  • Un thermomètre précis pour les unités de réfrigération.

Si à votre emplacement

  • On prépare sur place des aliments dangereux.
  • On utilise des articles réutilisables (verres, assiettes, bols et ustensiles réutilisables) pour servir les aliments.

Alors, il doit y avoir à votre emplacement

  • Un évier pour le lavage des mains muni d’eau courante chaude et froide ainsi qu’un distributeur de savon et un distributeur de serviettes de papier.
  • Un évier à trois bacs ou un lave-vaisselle* et un évier à deux bacs pour les articles réutilisables.

* Les lave-vaisselle

  • Tous les programmes de bonne nutrition des élèves qui utilisent un lave-vaisselle doivent utiliser un appareil qui est conforme au Food Premises Regulation de l’Ontario (lave-vaisselle commercial).
  • Dans le cas des programmes de bonne nutrition des élèves qui ont été mis sur pied avant 2006, on peut continuer à utiliser les lave-vaisselle ménagers actuellement en place jusqu’à ce qu’il devienne nécessaire de les remplacer. Tous les nouveaux lave-vaisselle doivent se conformer au Food Premises Regulation de l’Ontario (lave-vaisselle commercial).

Si vous avez des questions au sujet de ces exigences, appelez l’inspecteur de la santé publique affecté à votre emplacement ou composez le 416 338-7600 et demandez un inspecteur de la santé publique.

Le Partenariat torontois pour la nutrition des élèves propose plusieurs types de soutien aux bénéficiaires d’une subvention de programme de bonne nutrition des élèves pour les aider à gérer leur programme de façon sécuritaire et à connaître la réussite.

  • Des diététistes du Bureau de santé publique de Toronto, des représentants du conseil scolaire et des animateurs en développement communautaire spécialisés dans la nutrition des élèves pourraient se rendre sur place pendant l’année pour offrir du soutien, au besoin.
  • Des ateliers sur la salubrité des aliments et la nutrition sont offerts gratuitement au cours de l’année.
  • Des inspecteurs de la santé publique pourraient se rendre sur place pour s’assurer que le programme respecte les règlements en matière de salubrité des aliments, y compris les exigences en matière d’équipement.
  • La Toronto Foundation for Student Success et la Angel Foundation for Learning offrent de la formation et un soutien continu concernant la production des rapports financiers mensuels et les activités de financement.
  • L’équipe de développement communautaire du Partenariat torontois pour la nutrition des élèves donne des ateliers de perfectionnement des compétences portant sur divers sujets.

Pour en savoir plus long, envoyez un courriel à snp@toronto.ca.

Ateliers sur la salubrité des aliments et la nutrition

Remarque : Il ne s’agit pas de la formation menant à l’obtention d’un Certificat de manipulation sécuritaire des aliments.

L’atelier du Programme de bonne nutrition des élèves sur la salubrité des aliments et la nutrition est un atelier de deux heures offert gratuitement. Les participants apprendront les rudiments de la préparation sécuritaire d’aliments nutritifs qui sont conformes à la Norme de la nutrition  (en anglais seulement).

Sujets abordés

  • La manipulation sécuritaire des aliments;
  • Le nettoyage et la désinfection en vue de la préparation des aliments;
  • Le respect de la Norme de nutrition;
  • La lecture des étiquettes nutritionnelles.

Pour qu’un programme de bonne nutrition des élèves soit admissible à une subvention de la Ville de Toronto, il faut que les coordonnateurs du programme, le personnel qui y est affecté et les bénévoles qui préparent ou servent la nourriture participent à un atelier sur la salubrité des aliments et la nutrition tous les deux ans. Pendant le programme, il doit toujours y avoir sur les lieux une personne qui a reçu la formation.

La prochaine série d’ateliers sera offerte á l’automne 2017. Les détails concernant les dates seront disponibles au début de Septembre 2017.