In English

Notre intention est de créer, grâce à ON y va, une ressource menée par la communauté et planifiée par la ville qui offre à toutes les familles les soutiens locaux dont elles ont besoin.  Le plan de la ville pour aller de l’avant est décrit dans le Plan d’action ON y va (2018-2020).

Les comités consultatifs et groupes de travail ON y va ont été créés en 2018 afin d’aider la Ville à concevoir et à mettre en place un système de Centres pour l’enfant et la famille ON y va de qualité supérieure, juste et accessible.

  • Les groupes suivants se réunissent régulièrement pour participer à l’amélioration du système ON y va :
    • Comité consultatif
    • Groupe de planification (Conclu en juin 2019)
    • Groupe de l’apprentissage et du perfectionnement professionnels
    • Groupe de l’inclusion
    • Groupe des données et des évaluations
    • Groupes des normes et des services essentiels
  • Les membres représentent des histoires, expériences, environnements de programme et rôles diversifiés de l’ensemble de la communauté ON y va.
  • Le comité consultatif et les groupes de travail appuieront leur travail sur les documents et éléments suivants :
    • Les Centres de l’Ontario pour la petite enfance et la famille – Plan initial – du transfert à la transformation
    • Journée de planification stratégique ON y va : Rapport sommaire
    • Recherche et collecte de données en continu (exemple : Sondage d’évaluation des besoins en matière d’apprentissage professionnel)
    • Consultation continue auprès du secteur ON y va, des partenaires communautaires, des familles et des gardiens
  • Les mises à jour du comité consultatif et des groupes de travail seront présentées régulièrement dans les nouvelles ON y va.

Le personnel ON y va doit comprendre au moins un EPEA qui offrira les principaux services de base obligatoires visant à soutenir l’apprentissage et le développement de la petite enfance dans les Centres pour l’enfant et la famille ON y va. Les programmes qui doivent être offerts par un EPEA comprennent, notamment, les programmes qui établissent des relations d’échange adulte-enfant et qui encouragent l’exploration, le jeu et le questionnement des enfants.

Les centres qui ne répondent pas à cette exigence peuvent demander une exemption temporaire.

Demander une exemption relative aux EPEA

L’organisme doit soumettre le Formulaire de demande d’exemption relative aux EPEA ON y va avec leur projet de budget annuel, ou lorsqu’un poste exigeant un EPEA n’est pas pourvu.

Critères d’exemption

Les exemptions seront envisagées lorsque les prestataires de services travaillent activement à respecter les exigences relatives aux EPEA, notamment (mais sans s’y limiter) :

  • en soutenant le personnel actuel qui souhaite faire une demande à un programme d’études en éducation de la petite enfance;
  • en cherchant activement à recruter un EPEA;
  • en réorganisant les horaires ou les postes pour s’assurer qu’un EPEA est toujours présent pour offrir les programmes requis; ou
  • en « partageant » un EPEA avec un ou plusieurs autres emplacements ou organismes.

Modalités de l’exemption

  • Les prestataires de services doivent informer la Ville :
    • lorsque le poste d’EPEA est pourvu et que l’exemption n’est plus requise;
    • lorsqu’un poste d’EPEA se libère.
  • Toutes les exemptions accordées seront en vigueur pour l’année d’exploitation mentionnée dans le formulaire de demande.
  • Les exemptions accordées seront en vigueur pour une durée maximale d’un an.
  • Les prestataires de services peuvent refaire une demande d’exemption chaque année, pour un maximum de 5 années par employé.
  • Les prestataires de services devront respecter toutes les exigences relatives aux EPEA d’ici le 1er janvier 2023.

Disposition au maintien des droits

En avril 2019, une disposition au maintien des droits qui précise que le personnel des centres pour l’enfant et la famille ON y va comptant plus de 10 années d’expérience de travail dans l’un des quatre types de programmes de soutien aux familles précédents n’est pas tenu d’obtenir son attestation d’éducateur de la petite enfance inscrit (EPEI) est entrée en vigueur. Le personnel bénéficiant de la disposition du maintien des droits peut être utilisé pour combler les exigences en matière de EPEI.

Le personnel peut être considéré comme « jouissant des droits acquis » dans le centre dans lequel ils sont employés ou dans lequel ils ont été employés et ils sont revenus. Cette disposition ne s’applique pas à de nouvelles embauches pour des positions, ni aux personnes qui ont été des membres au Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance dans le passé, mais qui ont eu leur adhésion suspendu, annulé ou révoqué, ou ceux qui ont résigné ou qui ont permis à leur adhésion d’expirer. Cette disposition ne s’applique pas au personnel qui a satisfait les exigences éducatives pour être enregistré comme membre de l’Ordre mais n’est pas encore devenu membre.

Pour obtenir un exemplaire de la politique complète en matière d’EPEA, veuillez écrire à earlyon@toronto.ca

Les Réseaux du personnel et le Réseau de la direction ON y va ont été mis sur pied en 2019 dans l’optique de fournir une structure pour l’apprentissage professionnel, le partage de l’information, le renforcement des capacités et le réseautage dans le système ON y va. Chaque réseau se rencontre trois fois par année.

Réseau du personnel

  • Conçu tout particulièrement pour le personnel du programme en vue de faciliter un accès équitable à l’apprentissage professionnel et au partage des connaissances.
  • Il y aura cinq rencontres des Réseaux du personnel qui se tiendront à travers la ville de Toronto en février, juin et novembre. L’une de ces cinq réseaux se déroulera en français.
  • Le personnel assistera aux rencontres des Réseaux qui seront coordonnées par leur consultant ON y va.
  • Les programmes ont la possibilité de fermer leurs portes deux fois par année afin de faciliter la participation du personnel du programme.

Réseau de la direction

  • Conçu pour les dirigeants au sein des organismes ON y va pour qu’ils réseautent, déterminent les enjeux émergents, posent des questions et favorisent un dialogue au sein du système de services à l’enfance et à la famille ON y va.
  • Il n’y a qu’un Réseau de la direction pour tous les organismes à travers la ville de Toronto, et les rencontres se dérouleront dans un endroit central
  • Les rencontres du Réseau de la direction auront lieu après celles du Réseau du personnel; elles comprendront les mises à jour sur le contenu de l’apprentissage professionnel qui a été dispensé au personnel.

Le 1er janvier 2018, la province de l’Ontario a transféré les responsabilités en matière de planification et d’administration de quatre types de programmes pour les enfants (de nouveau-nés à six ans) et leurs parents/gardiens aux municipalités. Ces programmes ont été intégrés et sont offerts par l’entremise des Centres pour l’enfant et la famille ON y va.

Pour réaliser les résultats prévus des centres pour l’enfant et la famille ON y va, le Ministère a recensé un ensemble de services de base obligatoires qui doivent être offerts aux enfants et aux familles. Les centres pour l’enfant et la famille ON y va doivent fournir des services de base dans les domaines suivants :

  1. engagement des parents et des responsables,
  2. soutenir l’apprentissage et le développement des jeunes enfants,
  3. établir des liens pour les familles.

Engagement des parents et des responsables

  • Invitations à discuter et à partager de l’information au sujet du développement de l’enfant, du rôle du parent, de la nutrition, de l’apprentissage par le jeu et l’enquête, et d’autres thèmes qui appuient leur rôle.
  • Offres de programmes de soutien prénatal et postnatal pour améliorer le bien-être du parent et du responsable, les appuyer dans leur(s) rôle(s) et enrichir les interactions adulte-enfant.
  • Offrir des occasions ciblées conçues pour les parents et les responsables qui pourraient profiter des programmes et des services des centres pour l’enfant et la famille, mais qui n’accèdent pas actuellement aux services pour diverses raisons (p. ex. les nouveaux arrivants en Ontario, les parents adolescents, les familles à faible revenu, etc.).

Soutenir l’apprentissage et le développement des jeunes enfants

  • Programmes de porte ouverte ou autres programmes et services favorisant les relations adulte-enfant attentives, encourageant l’exploration, ainsi que le jeu et l’enquête, avec le soutien de Comment apprend-on? Pédagogie de l’Ontario pour la petite enfance.

Établir des liens pour les familles

  • Réponse aux préoccupations du parent ou du responsable au sujet du développement de son enfant au moyen de discussions et d’observations qui peuvent être appuyées par des outils et des ressources validées (p. ex. surveillance du développement, vérification Nipissing District Developmental Screen (NDDS)). Dans certains cas, il peut s’agir d’un soutien aux parents ou aux responsables pour trouver de l’aide additionnelle de la part des fournisseurs de soins primaires ou d’autres professionnels de la santé réglementés.
  • Partage d’information avec les services spécialisés pour la communauté (par exemple, des services de réadaptation pour les enfants), la planification de services coordonnés, les services de santé publique ou d’éducation, les services de garde ou les services de bien-être à l’enfance selon le cas, et faciliter les liens avec ces derniers s’il y a lieu.
  • Il faut s’assurer que les membres du personnel du centre pour l’enfant et la famille entretiennent des relations avec les partenaires communautaires et ont une connaissance approfondie de leurs ressources communautaires pour que les transitions des familles qui pourraient profiter d’un accès à des services spécialisés ou à d’autres services soient simples (pour que les transitions se fassent en douceur).
  • Diffusion d’information sur les programmes et les services disponibles pour toute la famille au-delà de la petite enfance.